Informations au sujet de la formation/profession

cbtu logo

boilermakers piping teamsters electriciens W3Schools.com elevator insulators liuna carpenters ironworkers engineers painters sheet metal W3Schools.com


Les Syndicats des métiers de la construction du Canada qui soutient les Anciens combattants. En cliquant dans la liste ci-dessous vous pourrez trouver d'autres informations en ce qui concerne les syndicats.


Union internationale des briqueteurs & métiers connexes
ironworkers logo

Les métiers

Briqueteur
Cimentier
Finisseur
Maçon
Maçon en béton
Maçon en marbre
Plâtriers
Poseur de carreaux
Travailleur de jointement-nettoyage-calfeutrage
Travailleur de marbre, de mosaïque et de terrazzo

Le BAC représente un ensemble d’artisans qualifiés qui oeuvrent dans divers domaines comme la maçonnerie (de pierre, de marbre, de granit et de ciment), le plâtrage, la pose de carreaux et de mosaïque. Ils posent également des briques réfractaires, en plus de faire des travaux de restauration, de rejointement, de nettoyage et de burinage.

Le programme de formation

Le programme d’apprentissage de l’Union internationale des briqueteurs et métiers connexes est reconnu pour sa formation de très haut niveau. Grâce aux programmes offerts par les sections locales et par l’Institut international de maçonnerie, les membres du BAC et les entrepreneurs ont accès à des possibilités de formation uniques dans l’industrie de la maçonnerie.
Ces programmes de formation sont cofinancés par le biais de contributions négociées entre les parties syndicales et patronales, reflétant ainsi la réelle importance pour le BAC et les entrepreneurs signataires de former des briqueteurs hautement qualifiés.
Vous recevez un salaire pendant votre formation. Le revenu et les avantages sociaux des apprentis briqueteurs sont déterminés pendant les négociations collectives avec les entrepreneurs signataires. Certains programmes d’apprentissage sont offerts conjointement avec des collèges communautaires qui offrent ainsi des crédits de cours.
Les revenus varient selon la région de la section locale. En moyenne, les membres en cours de formation touchent la première année de 40 à 50% du salaire d’un briqueteur en plus des avantages sociaux. Votre salaire est ajusté annuellement au fur et à mesure que vous progressez et acquerrez une plus grande expertise.

Quel type de travail vais-je accomplir?

Les briqueteurs membres du BAC construisent, réparent et rénovent des structures ou portions de structure qui sont fabriquées en brique, produits d’argile, carreaux de céramique, béton, ciment, pierre, marbre, verre moulé, terre cuite, tuile, granit, plâtre, mosaïque, produits réfractaires, ainsi que tout autre élément artificiel de maçonnerie. Ils doivent poser, installer ou appliquer les matériaux nécessaires, en plus de préparer les structures ou éléments sur lesquels les matériaux sont posés. Parmi les métiers de truelle qui sont représentés par le BAC figurent le briquetage et pose de blocs, la maçonnerie de ciment, le plâtrage, le rejointement, le calfeutrage, la restauration, les travaux réfractaires et la maçonnerie industrielle, la maçonnerie de pierre et de marbre, les travaux de céramique, la pose de tuiles et les travaux de mosaïque.

Plus sur ce syndicat

Le site Web officiel

More about this Trade Union

Official Website

Fraternité internationale des chaudronniers, constructeurs de navire en fer, forgerons, forgeurs et aides
ironworkers logo

Les métiers

Chaudronnier
Soudeur
Les techniciens en essais non destructifs

Nous fabriquons, installons, montons, démontons et maintenons des pièces et structures de l’industrie commerciale légère et lourde (réservoirs, tours, cheminées, etc.) Étant donné les dangers du métier, nos membres doivent suivre une formation en matière de sécurité, qui leur permet en contrepartie d’acquérir les compétences nécessaires dans les domaines suivants :

  • Soudure à haute pression et structurelle, ainsi que divers processus de coupe. Nos soudeurs doivent se doter de nombreux processus, procédures et techniques de métallurgie. Grâce aux dernières technologies que nous employons, nous sommes en mesure de répondre aux besoins toujours changeants des chantiers de construction.
  • Gréement, signalisation et levage de matériel et d’équipement avec de très petites manivelles ou d’énormes grues
  • Fabrication d’acier, montage et démontage
  • Inspection et essais
  • Montage et démontage d’échafaudages
  • Interprétation de plans
  • Boulonnage et serrage de réservoirs sous pression et de pièces de structure

  • Le programme de formation

    Il s’agit d’une formation de quatre ans permettant aux individus qui travaillent dur de recevoir un salaire tout en apprenant. Le programme comporte des modules d’auto apprentissage, des cours magistraux et des formations sur le terrain. Les participants peuvent suivre la formation dans l’un des 60 centres régionaux aux États-Unis. Non seulement les participants acquièrent les aptitudes nécessaires et une attitude sécuritaire au travail, mais la fraternité syndicale et la fierté du métier leur permettent de répondre de façon productive aux besoins de l’industrie.
    Vous recevez un salaire pendant votre formation. Le revenu et les avantages sociaux des apprentis chaudronniers syndiqués sont déterminés pendant les négociations collectives avec les entrepreneurs signataires. Certains programmes d’apprentissage sont offerts conjointement avec des collèges communautaires qui offrent ainsi des crédits de cours.
    Les revenus varient selon la région de la section locale. En moyenne, les apprentis touchent la première année de 40 à 50% du salaire d’un chaudronnier en plus des avantages sociaux. Votre salaire est ajusté annuellement au fur et à mesure que vous progressez et acquerrez une plus grande expertise.

    Quel type de travail vais-je accomplir?

    Les chaudronniers et mécaniciens chaudronniers fabriquent, installent et réparent des chaudières, cuves et autres grands réservoirs contenant des gaz et liquides chauds. Les chaudières alimentent en vapeur les turbines des usines de production d’électricité ou qui servent à chauffer et alimenter des bâtiments, usines et navires. Les réservoirs et cuves peuvent contenir des produits chimiques, du pétrole, de la bière et des centaines d’autres produits. Les chaudières et réservoirs à haute pression comportent normalement plusieurs sections dont les pièces d’acier ou de fer sont soudées ensemble. Les petites chaudières sont assemblées dans une usine de fabrication, tandis que les plus grandes chaudières sont montées sur place. À partir de plans de montage, les chaudronniers repèrent et notent des points de référence sur les fondations des chaudières ou autres réservoirs avec des règles droites, équerres, tachéomètres et rubans à mesurer. Les chaudronniers attachent les éléments d’arrimage et signalent aux conducteurs de grue de lever les pièces pour les placer au bon endroit. Ils alignent les sections avec des fils à plomb, niveaux, coins et ridoirs. Pour enlever les coins irréguliers et que les pièces s’emboîtent correctement, ils utilisent des marteaux, limes, affûteuses et chalumeaux. Ils boulonnent ou soudent ensuite les coins ensemble. Les chaudronniers doivent aligner et attacher des tuyaux d’eau, cheminées, soupapes, jauges et autres pièces, en plus de tester les chaudières assemblées pour repérer des fuites ou défauts. Les grandes chaudières sont habituellement assemblées temporairement dans un atelier de fabrication pour que toutes les pièces soient parfaitement ajustées avant l’assemblage final sur place.

    Plus sur ce syndicat

    Le site Web officiel

    Union Internationale des constructeurs d'ascenseurs
    ironworkers logo

    Les métiers

    Constructeur d’ascenseurs

    L’IUEC représente des constructeurs d’ascenseur dont le niveau de formation et d’expertise est unique au monde. Les membres doivent assembler, installer et remplacer des ascenseurs, escaliers mécaniques, monte-plats, allées roulantes et autre type d’équipement semblable dans des nouvelles constructions et des bâtiments existants. Les constructeurs d’ascenseur doivent également maintenir et réparer l’équipement en service, en plus de mettre à niveau l’équipement plus ancien.

    Le programme de formation

    Pour leur apprentissage, les constructeurs d’ascenseur doivent suivre la formation offerte par le National Elevator Industry Education Program. Il s’agit d’un programme de cinq au terme duquel les participants passent un examen de mécanique, après auquel ils suivent encore deux années d’étude.
    Vous recevez un salaire pendant votre formation. Le revenu et les avantages sociaux des constructeurs d’ascenseur en cours d’apprentissage sont déterminés pendant les négociations collectives avec les entrepreneurs signataires. Certains programmes d’apprentissage sont offerts conjointement avec des collèges communautaires qui offrent ainsi des crédits de cours.
    Les revenus varient selon la région de la section locale. En moyenne, les membres en cours de formation touchent la première année de 40 à 50% du salaire d’un constructeur d’ascenseur en plus des avantages sociaux. Votre salaire est ajusté annuellement au fur et à mesure que vous progressez et acquerrez une plus grande expertise.

    Quel type de travail vais-je accomplir?

    Les constructeurs d’ascenseur doivent assembler, faire fonctionner, inspecter, tester, maintenir, altérer et réparer des ascenseurs, plates-formes élévatrices, chaises guidées motorisées, escaliers mécaniques, allées roulantes, monte-plats, monte-charge et dispositifs de transfert automatique. Ils doivent également construire, faire fonctionner, inspecter, maintenir, altérer et réparer des véhicules de transport en commun tel que des navettes automatisées. L’emploi implique souvent de travailler en hauteur, près de contacts électriques exposés, de parties mobiles et de câbles.

    Plus sur ce syndicat

    Le site Web officiel

    Fraternité internationale des ouvriers en électricité
    ironworkers logo

    Les métiers

    Électricien
    Technicien de lignes électriques

    L’IBEW représente des travailleurs de l’industrie électrique, notamment dans le secteur de la construction, des services publics de gaz et d’électricité, des télécommunications, des transports ferroviaires ainsi que pour des organismes gouvernementaux. Les électriciens en milieu industriel et résidentiel travaillent dans tous les domaines de la construction électrique et du secteur des services. Ils travaillent dans de nombreux environnements comme des logements résidentiels ou des installations industrielles à la fine pointe de la technologie. Les câbleurs installent et maintiennent des conduits, interrupteurs, transformateurs, éclairages ou systèmes informatiques à haute technologie. Les électriciens travaillent également dans l’industrie des enseignes électriques et dans l’installation de fibres optiques et d’équipement vidéo, informatique et de communication vocale à distance. Les électriciens membres de l’IBEW doivent suivre un programme d’apprentissage de cinq ans.
    Les électriciens peuvent travailler dans quatre domaines de spécialisation. La nature du travail de ces quatre domaines permet de mieux comprendre ces spécialisations.

  • Les électriciens qui se spécialisent dans le montage de lignes extérieures installent des lignes de distribution et de transmission d’électricité entre les usines de production d’énergie, les bâtiments commerciaux et les résidences.
  • Les électriciens spécialisés en câblage intérieur installent des câbles électriques, des systèmes d’éclairage, des réglages ainsi que tout autre type d’équipement électrique dans des bâtiments industriels et commerciaux.
  • Les techniciens-installateurs de systèmes de télécommunication posent de l’équipement et des circuits téléphoniques, réseaux informatiques, systèmes de distribution vidéo, systèmes de sécurité et de contrôle d’accès et autres systèmes à basse tension.
  • Les électriciens spécialisés en câblage intérieur résidentiel posent des systèmes électriques dans des maisons unifamiliales, habitations ou bâtiments multifamiliaux.
  • Le programme de formation

    Les quatre domaines de spécialisation du métier d’électricien (câblage intérieur, montage de lignes extérieures, techniciens-installateurs et câblage intérieur résidentiel) comportent des connaissances et aptitudes communes, en plus de leurs compétences propres. Étant donné ces dernières, il y a un programme d’apprentissage pour chaque spécialisation. Les apprentis suivent une formation offerte par le National Joint Apprenticeship and Training Committee de la NECA (National Electrical Contractors Association) et l’IBEW. Ce partenariat permet de former des apprentis électriciens parmi les plus compétents du pays. En plus des formations sur le terrain, les participants suivent des cours théoriques pour acquérir les compétences et la fierté nécessaires pour exercer leur métier selon les règles de l’art. Dans plusieurs cas, des comités de formation locale offrent des cours pratiques pour compléter la portion théorique.
    Vous recevez un salaire pendant votre formation. Le revenu et les avantages sociaux des apprentis électriciens syndiqués sont déterminés pendant les négociations collectives avec les entrepreneurs signataires. Certains programmes d’apprentissage sont offerts conjointement avec des collèges communautaires qui offrent ainsi des crédits de cours.
    Les revenus varient selon la région de la section locale. En moyenne, les apprentis touchent la première année de 40 à 50% du salaire d’un électricien en plus des avantages sociaux. Votre salaire est ajusté annuellement au fur et à mesure que vous progressez et acquerrez une plus grande expertise.

    Quel type de travail vais-je accomplir?

    Les électriciens se spécialisent en montage de lignes extérieures, câblage intérieur, câblage intérieur résidentiel ou comme techniciens-installateurs. Les apprentis qui choisissent de se spécialiser dans le montage de lignes extérieures montent et maintiennent des lignes d’électricité, escaladent des poteaux d’électricité et travaillent sur des lignes de communication. Il s’agit d’un métier hautement spécialisé qui requiert plusieurs connaissances, compétences et un excellent niveau de concentration. Tant que les gens consommeront de l’électricité, ce type de travail sera toujours recherché. Les apprentis qui se spécialisent en câblage intérieur posent des câbles électriques dans des usines, entrepôts, bureaux, petits et grands centres commerciaux, etc. En cas de problème avec les systèmes électriques, ils sont appelés sur place pour y remédier. Les apprentis qui se spécialisent en câblage intérieur résidentiel réparent et mettent à niveau des structures résidentielles. Avec plus de 90 millions de maisons unifamiliales aux États-Unis, ce type de réparation et de travaux est très courant. Étant donné qu’on utilise de plus en plus d’ordinateurs, la qualité des réseaux électriques est d’autant plus importante, d’où la demande pour ce type de métier. Les techniciens-installateurs de systèmes de télécommunication posent le câblage nécessaire pour Internet et le commerce électronique. Le secteur des communications fait appel à nos membres tous les jours pour installer des câbles ou fils. Lorsque les propriétaires ou locataires de bâtiments ont des problèmes de câblage, les techniciens-installateurs deviennent d’une importance primordiale!

    Plus sur ce syndicat

    Le site Web officiel

    Association internationale des travailleurs du métal en feuilles (SMART)
    ironworkers logo

    Les métiers

    Couvreur
    Mur de couronnement et solin
    Panneaux et métaux architecturaux
    Poseur de revêtement
    Poseur de revêtements
    Travailleur du métal en feuille

    La SMWIA représente des travailleurs issus de plusieurs secteurs. Les travailleurs du métal en feuilles fabriquent, installent et entretiennent des systèmes de chauffage, ventilation et climatisation, des systèmes industriels et de distribution de gaz, des toitures métalliques, des chaperons et des solins, ainsi que des armoires et comptoirs en acier inoxydable dans des cuisines et hôpitaux. Ils réalisent des dessins d’atelier et des dessins techniques manuellement et à l’aide de programmes informatiques. Ils fournissent également des services de climatisation et de réfrigération commerciale et industrielle.

    En quoi consiste le travail des travailleurs du métal en feuilles?
    Fabrication, installation et entretien de :
  • Systèmes de chauffage, ventilation et climatisation
  • Systèmes industriels et de distribution de gaz
  • Toitures métalliques
  • Chaperons et salins
  • Armoires et comptoirs en acier inoxydable dans des cuisines et hôpitaux
  • Le programme de formation

    Le programme comporte des cours théoriques ainsi qu’une formation pratique offerte dans les centres de formation du comité conjoint sur l’apprentissage ou par des écoles et collèges locaux. Les centres de formation sont équipés d’ordinateurs, ce qui permet au comité d’offrir la formation, de suivre le progrès des participants et d’avoir recours au besoin à d’autres programmes de formation offerts par l’Institut international de formation.
    Il s’agit d’une formation gratuite de quatre ans, pendant laquelle les participants touchent un salaire et des avantages sociaux. La première et la deuxième année portent sur la réalisation de dessins techniques, la manipulation d’outils pour travailler le métal en feuilles, les procédures de sécurité, la disposition et réalisation de modèles, ainsi que les mathématiques et leur application dans ce domaine de travail. Au cours de la troisième année, les participants apprennent à travailler par soi-même, installer des systèmes de chauffage et de climatisation, en plus de souder, lever, gréer et mettre à niveau des systèmes de ventilation. Pendant la quatrième année, non seulement ils perfectionnent leurs techniques de soudage, mais ils apprennent à exécuter des opérations de réglage fin sur des systèmes de chauffage et de climatisation. Au terme de leur formation, ils obtiennent bien entendu le statut d’ouvrier qualifié !
    Vous recevez un salaire pendant votre formation. Le revenu et les avantages sociaux des travailleurs du métal en feuilles sont déterminés pendant les négociations collectives avec les entrepreneurs signataires. Certains programmes d’apprentissage sont offerts conjointement avec des collèges communautaires qui offrent ainsi des crédits de cours.
    Les revenus varient selon la région de la section locale. En moyenne, les membres en cours de formation touchent la première année de 40 à 50% du salaire d’un travailleur du métal en feuilles en plus des avantages sociaux. Votre salaire est ajusté annuellement au fur et à mesure que vous progressez et acquerrez une plus grande expertise.

    Quel type de travail vais-je accomplir?

    Les travailleurs du métal en feuilles exécutent plusieurs types de travaux. Ils conçoivent, fabriquent et installent des systèmes de chauffage, ventilation et climatisation. En cas de panne ou de problème, ils déterminent la nature de l’incident à l’aide de programmes informatiques pour ensuite y remédier. Les travailleurs du métal en feuilles installent également des comptoirs et armoires en acier inoxydable dans des cuisines et restaurants. Ils font également des travaux sur des fenêtres, enseignes, toitures métalliques et descentes de gouttière.

    Plus sur ce syndicat

    Le site Web officiel

    Association internationale des travailleurs de ponts, de fer structural et ornemental
    ironworkers logo

    Les métiers

    Constructeur de plaques en acier
    Installateur de barres d’armature
    Monteur
    Monteur en acier de construction
    Soudeur
    Travailleur en fer ornemental

    Les ferronniers de l’association assemblent et érigent des charpentes métalliques et d’autres parties en métal dans les immeubles et les ponts, les barrages, les gratte-ciel, les usines et les autres structures métalliques. Ils lèvent, placent et joignent les poutres et les piliers d’acier des armatures, y compris la soudure des tabliers d’acier.

    Le programme de formation

    Le programme d’apprentissage dans l’industrie des charpentes métalliques provient d’un travail de concertation entre les Comités conjoints d’apprentissage (Comités de perfectionnement des métiers au Canada), le gouvernement fédéral ou le gouvernement de l’état, les écoles de métallurgie, les employeurs et les personnes voulant apprendre le métier. Le programme d’apprentissage comporte un volet pratique supervisé par des compagnons chevronnés sur un site de travail et de la formation théorique en classe. Le programme d’apprentissage fournit des compétences et un savoir-faire qui peuvent se transposer d’un employeur à l’autre et d’une région à l’autre. Selon le programme, la durée de l’apprentissage varie de trois à quatre ans. Un apprenti diplômé (compagnon) est un travailleur qui a fait ses preuves et qui peut donc devenir contremaître, chef contremaître ou chef de chantier. Les compagnons expérimentés peuvent facilement songer à ouvrir leur propre entreprise.

    Vous recevez un salaire pendant votre formation. Le revenu et les avantages sociaux des apprentis travailleurs de fer syndiqués sont déterminés pendant les négociations collectives avec les entrepreneurs signataires. Certains programmes d’apprentissage sont offerts conjointement avec des collèges communautaires qui offrent ainsi des crédits de cours.
    Les revenus varient selon la région de la section locale. En moyenne, les apprentis ferronniers touchent la première année de 40 à 50% du salaire d’un chaudronnier en plus des avantages sociaux. Votre salaire est ajusté annuellement au fur et à mesure que vous progressez et acquerrez une plus grande expertise.

    Quel type de travail vais-je accomplir?

    Les ferronniers travaillent sur des projets de construction d’immeubles industriels, commerciaux et résidentiels, de centrales, de barrages, de ponts et d’infrastructures routières. Les ferronniers fabriquent, ils érigent, ils assemblent et ils installent fer, acier, cuivre, bronze, aluminium, vitres, matériaux composites, fibre de verre, clôtures, matériaux de béton armé, béton préfabriqué/précontraint, immeubles métalliques, escaliers, échelles, plateformes, passerelles, murs-rideaux, fenêtres, murs-fenêtres, revêtements de mur et de toit en métal, rambardes, réservoirs et navires. Les ferronniers opèrent aussi de la machinerie et font toutes sortes d’entretien dans des usines industrielles. Les ferronniers utilisent de nombreux outils manuels et mécaniques. La ferronnerie est divisée en plusieurs métiers spécialisés : montage, structure, ornement, renforcement, clôture, immeubles métalliques et soudure. La plupart des ferronniers sont compétents dans tous les métiers spécialisés; ils sont donc très utiles et polyvalents dans le marché de la main-d'œuvre.

    Plus sur ce syndicat

    Le site Web officiel

    Association internationale des poseurs d'isolant et des travailleurs de l'amiante
    heating and cooling logo

    Les métiers

    Calorifugeurs (chaleur et froid)

    Les membres de ce syndicat isolent tuyaux, réservoirs, chaudières, conduits, équipement de réfrigération et autres surfaces nécessitant un contrôle thermique des températures. Les responsabilités de ces mécaniciens, rénovateurs et apprentis incluent fabrication, assemblage, moulage, manipulation, montage, pulvérisation, coulage, mélange, suspension, préparation, application, réglage, altération, réparation, démontage, remise à neuf, contrôle de corrosion, testage, entretien, démontage et nettoyage d’isolant de chaud, de froid ou de son, dont magnésie, amiante, feutre de poil, feutre de laine, liège, laine minérale, terre d’infusoire, soie mercerisée, fibre de lin, feutre coupe-feu, papier d’amiante, rideaux d’amiante, plaque d’amiante, fibre de verre, verre cellulaire, mousse de polystyrène, polyuréthane, polystyrène, métaux, plastiques, nappes fibreuses, stratifils et résines, panneaux acoustiques ou autres matériaux utilisés dans notre métier ou des substituts de ces matériaux ou autre travail lié à la manipulation ou la distribution de matériaux isolants sur les lieux de travail, y compris l’utilisation d’équipement relié au travail mentionné avant. Ils installent aussi des matériaux coupe-feu et ils participent aux activités de fabrication, assemblage, moulage, manipulation, montage, pulvérisation, versage, mélange, suspension, préparation, application, réglage, altération, réparation, démontage, remise à neuf, test et entretien des éléments suivants, lorsque l’application se fait par machine ou autres méthodes de tous les matériaux coupe-feu notamment mastic intumescent coupe-feu, blocs intumescents coupe-feu, mastic élastomère coupe-feu, mastic autonivelant coupe-feu, composé coupe-feu utilisable au platoir, collets coupe-feu, feuilles composites, mastics silicones, coussin de confinement de feu, bandes d’enrobage, bâtons mastics, mortier coupe-feu, revêtement de fibres de céramique réfractaire pour les hottes de cuisine et les conduits résistante au feu, ou autres matériaux liés au travail, y compris les autres matériaux de protection contre le feu tels que gaines et embouts de câble qui sont reliés à la manipulation et la distribution des matériaux isolants énumérés, ou la réparation et l’entretien de tous les équipements sur le site de travail. Ces types de travaux incluent notamment l’inifugation de haut de murs, rideaux murs, points de passage de mur résistant au feu, conduits d’évacuation des graisses, systèmes de mise sous pression de cage d’escalier, poutres, colonnes et terrasses.

    Le programme de formation

    Le programme d’apprentissage comporte de la formation pratique et théorique en classe, ainsi que des manuels et autre mat.riel pédagogique qui donne aux participants un savoir rigoureux du métier. Les apprentis sont embauchés par un entrepreneur en calorifugeage qui offre un salaire et des avantages sociaux adéquats. Les apprentis travaillent en équipe avec un mécanicien qualifié sur les sites de travail. Lorsque les apprentis ne sont pas sur le site de travail, ils sont en classe avec des enseignants chevronnés choisis en fonction de leur savoir-faire et de leur expertise. À la fin de l’apprentissage, les apprentis doivent passer un examen pour prouver leur maîtrise des compétences et leur savoir-faire. Cette expérience d’apprentissage, à la foi pratique et concrète, est appuyée par des excellents enseignements et matériels didactiques en classe. Les apprentis touchent un salaire en apprenant; ils sont donc sur la bonne voie vers la sécurité et la stabilité économique.
    Vous recevez un salaire pendant votre formation. Le revenu et les avantages sociaux des compagnons calorifugeurs sont déterminés pendant les négociations collectives avec les entrepreneurs signataires. Certains programmes d’apprentissage sont offerts conjointement avec des collèges communautaires qui offrent ainsi des crédits de cours.
    Les revenus varient selon la région de la section locale. En moyenne, les apprentis touchent la première année de 40 à 50% du salaire d’un chaudronnier en plus des avantages sociaux. Votre salaire est ajusté annuellement au fur et à mesure que vous progressez et acquerrez une plus grande expertise.

    Quel type de travail vais-je accomplir?

    Les calorifugeurs installent de nombreux types de matériaux isolants pour cinq raisons fondamentales : prévenir le transfert de chaleur, conserver l’énergie, retarder le gèle, protéger le personnel des brulures et contrôler les dangers de feu. Aujourd’hui, les matériaux calorifuges servent à conserver l’énergie pour accroître l’efficacité de la production et réduire la facture énergétique. Les immeubles bien isolés réduisent la consommation d’énergie en conservant mieux la chaleur durant l’hiver et le froid durant l’été. Presque tous les immeubles, résidentiels et commerciaux, du pays sont isolés, y compris les usines industrielles, les usines de produits chimiques, les centrales nucléaires et les établissements militaires et spatiaux. Les calorifugeurs choisissent et installent le matériau adéquat pour chaque type d’application d’isolant. L’installation d’isolant se fait à l’aide de diverses techniques de brochage, filage, collage ou pulvérisation selon la surface sur laquelle on appose l’isolant. Par exemple, pour isoler un tuyau de vapeur, l’isolant doit être mesuré, coupé, étiré le long de l’entaille de l’isolant et glissé sur le tuyau. L’isolant est ensuite attaché à l’aide broches, de ruban adhésif ou enroulé et attaché avec des brides. Un mastic de protection, un apprêt ou un revêtement est appliqué sur l’extérieur de l’isolant pour le protéger. Les matériaux isolants courants sont : fibre de verre, laine minérale, fibre de céramique, verre cellulaire, mousse cellulaire, polyéthylène, polystyrène, silicate de calcium, perlite et ciments isolants. Les revêtements de protection sont : ciments ou mastics, papier renforcé, papier goudronné, toile de tissu, plastics, laminés et métaux.

    Plus sur ce syndicat

    Le site Web officiel

    Fraternité unie des charpentiers et menuisiers d’Amérique
    ironworkers logo

    Les métiers

    Batteur de pieux
    Charpentier-menuisier
    Mécanicien-monteur
    Poseur de planchers
    Poseur de systèmes intérieurs

    L’UBC représente des menuisiers dans le secteur résidentiel et commercial, poseurs de revêtements, mécaniciens d’entretien, menuisiers spécialisés dans le fonçage de pieux, charpentiers spécialisés dans les systèmes d’intérieur, poseurs de lattes, ébénistes et charpentiers spécialisés dans les salons d’exposition. Ils construisent des formes pour des constructions à cadre et en béton, des murs, des semelles, de colonnes et des échelles. Les menuisiers installent aussi des portes, fenêtres, étalages et mains courantes, en plus de fabriquer des armoires, comptoirs et rampes d’escalier. Ils doivent savoir lire des plans d’exécution pour mesurer et calculer les bonnes dimensions. L’UBC est composé de 1035 sections locales, 63 conseils de district, 21 conseils régionaux, 15 conseils d’État et deux conseils provinciaux canadiens.

    Le programme de formation

    L’UBC propose un programme de formation permettant aux candidats d’avoir une carrière qui durera toute leur vie dans l’industrie de la construction. Dans le cadre de leur apprentissage, les participants travaillent sous la tutelle d’un ouvrier qualifié. Le programme comporte quatre semaines de formation pratique par année dans l’un des 180 centres de formation du pays. Il s’adresse à tout individu désirant poursuivre un apprentissage auprès de l’UBC et entreprendre une carrière dans le domaine.
    Vous recevez un salaire pendant votre formation. Le revenu et les avantages sociaux des menuisiers sont déterminés pendant les négociations collectives avec les entrepreneurs signataires. Certains programmes d’apprentissage sont offerts conjointement avec des collèges communautaires qui offrent ainsi des crédits de cours.
    Les revenus varient selon la région de la section locale. En moyenne, les membres en cours de formation touchent la première année de 40 à 50% du salaire d’un ouvrier qualifié en plus des avantages sociaux. Votre salaire est ajusté annuellement au fur et à mesure que vous progressez et acquerrez une plus grande expertise.

    Quel type de travail vais-je accomplir?

    Les menuisiers participent à la construction de bâtiments, centres d’achat, usines et centres sportifs. En milieu résidentiel, ils construisent des maisons unifamiliales, maisons en rangée, condominiums et appartements. Les soudeurs installent, réparent, remplacent et entretiennent de l’équipement industriel dans des usines de fabrication d’automobile, aciéries, usines à papier et centrales d’énergie nucléaire. Les ébénistes installent des armoires, présentoirs, kiosques de présentation pour des salons commerciaux, portes, fenêtres et moulures. Les menuisiers spécialisés dans le fonçage de pieux installent les fondations de bâtiments et ponts, construisent des ports et offrent des services de soutien aux scaphandriers commerciaux. Les poseurs de revêtement installent des revêtements de tapis, vinyle et bois franc au sol et au mur. Les charpentiers spécialisés dans les systèmes d’intérieur construisent des parois intérieures et des cloisons avec des goujons en acier, en plus d’appliquer les couches de finition aux murs et plafonds de bâtiments résidentiels et commerciaux. D’autres menuisiers se spécialisent dans l’application de panneaux muraux secs dans des bâtiments résidentiels et commerciaux. Dans le domaine acoustique, certains charpentiers se spécialisent dans la pose de plafonds acoustiques dans des bâtiments résidentiels et commerciaux. Les poseurs de lattes disposent, cadrent et posent les lattes qui soutiennent les finis de plâtre.

    Plus sur ce syndicat

    Le site Web officiel

    Union internationale des opérateurs-ingénieurs heating and cooling logo

    Les métiers

    Mécanicien d’équipement lourd
    Opérateur de grue à tour
    Opérateur de grue mobile
    Opérateurs d’équipement lourd

    L’IUOE représente des opérateurs-ingénieurs et mécaniciens de machines fixes, en plus de nombreux employés du secteur public oeuvrant dans divers domaines. Les mécaniciens de machines sont responsables de l’entretien et du fonctionnement de l’équipement dans des bâtiments et complexes industriels, ainsi que dans le secteur des services. Ils manipulent de l’équipement lourd de construction comme des grues, bulldozers, machines à coffrage, excavatrices et tout autre type d’équipement servant à la construction de bâtiments, barrages, aéroports et autoroutes. Les ingénieurs-opérateurs peuvent travailler dans des sablières et gravières, dans l’industrie du ciment et de l’asphalte, dans des chantiers navals, sur des dragues, dans des raffineries et oléoducs, dans la pose de conduites d’eau ou d’égout, dans les ports de grandes villes ainsi que dans plusieurs autres industries. Le travail se fait généralement à l’extérieur et dépend des conditions météorologiques.

    Le programme de formation

    Chacun des métiers (mécanicien de machines fixes et opérateur ingénieur) comporte un programme d’apprentissage. Les heures et descriptions de cours dépendent des deux classifications, mais l’objectif principal du programme est de former des professionnels hautement qualifiés. Le Comité conjoint national de l’apprentissage et de la formation a mis à jour et rationalisé le programme de formation pour y inclure des cours sur le terrain et des cours pratiques dans des centres de formation. Les programmes sont régulièrement adaptés pour répondre aux besoins du progrès et pour faire en sorte que les apprentis acquièrent un maximum de connaissances, en plus de travailler de manière efficace et productive et ainsi atteindre les objectifs des entrepreneurs qui les embauchent. Non seulement les apprentis touchent-ils un salaire pendant leur formation, mais le programme offre un salaire de départ concurrentiel et des augmentations progressives de salaire.
    Vous recevez un salaire pendant votre formation. Le revenu et les avantages sociaux des opérateurs ingénieurs en cours d’apprentissage sont déterminés pendant les négociations collectives avec les entrepreneurs signataires. Certains programmes d’apprentissage sont offerts conjointement avec des collèges communautaires qui offrent ainsi des crédits de cours.
    Les revenus varient selon la région de la section locale. En moyenne, les membres en cours de formation touchent la première année de 40 à 50% du salaire d’un opérateur ingénieur en plus des avantages sociaux. Votre salaire est ajusté annuellement au fur et à mesure que vous progressez et acquerrez une plus grande expertise.

    Quel type de travail vais-je accomplir?

    Les opérateurs-ingénieurs construisent, maintiennent et entretiennent nos domiciles, lieux de travail, lieux de culte, établissements scolaires et aires de jeu. Ils sont responsables du maintien de centres de contrôle, chaufferies et systèmes de chauffage et de climatisation, pour assurer notre confort et notre sécurité au quotidien.
    Certains opérateurs-ingénieurs doivent travailler en hauteur, manipuler des grues ou faire des travaux d’excavation en profondeur avec de l’équipement mobile. Grâce à leur travail, les plans d’architecture prennent forme pour donner lieu à des grattes-ciel et des routes traversant l’Amérique du Nord. Les entrepreneurs font appel aux 400 000 membres de l’IUOE à cause de leur expertise, sécurité et productivité. Le syndicat jouit aujourd’hui du respect et de la confiance nécessaire pour construire les fondations de notre monde. À titre d’opérateur-ingénieur, vous aurez un très grand sentiment de satisfaction en voyant les fruits de votre labeur.

    Plus sur ce syndicat

    Le site Web officiel

    Union internationale des journaliers d'Amérique du Nord (LiUNA!)
    ironworkers logo

    Les métiers

    Cimentier
    Dynamiteur
    Finisseur
    Manœuvre en construction
    Ouvrier
    Poseur de canalisations
    Poseur de coffrages
    Préposé à la maçonnerie
    Travailleur en démolition

    La LIUNA représente des travailleurs de l’industrie de la construction, assainissement environnemental, services alimentaires, services de santé, administration et autres domaines à l’échelle nationale, locale et municipale. Le syndicat compte également des manutentionnaires de courrier du secteur postal aux États-Unis. Les membres de la LIUNA ont participé à la construction d’autoroutes, ponts, métros et tunnels, usines, barrages, centrales électriques, écoles, églises, hôpitaux et logements. Dans le domaine de la construction industrielle et résidentielle, les travailleurs font des travaux d’excavation, semelle et fondations, menuiserie, compactage, pose de béton, manipulation d’outils électriques et manuels, nettoyage général ou travaillent à titre d’aides-maçons auprès de briqueteurs. Dans le domaine de l’environnement, les journaliers sont embauchés pour le désamiantage, élimination de matières dangereuses et décontamination. Le travail de journalier est très physique et implique souvent de creuser, porter, tirer et travailler accroupi dehors, peu importe les conditions météorologiques, pendant de longues heures.

    Le programme de formation

    Les individus désirant travailler dans le domaine du bâtiment peuvent s’inscrire à un programme de formation au métier de journalier. Plus de 80 programmes aux États-Unis suivent les normes établies par le Fonds d’éducation et de formation de la LIUNA. Les formations comportent notamment au moins 4000 heures d’apprentissage sur le terrain et 144 heures de cours en classe. Les apprentis doivent acquérir et maîtriser toutes les compétences nécessaires pour travailler dans le domaine du bâtiment, des autoroutes et des chantiers de grande envergure, des tunnels et de l’excavation de puits, de la démolition et de l’assainissement environnemental. Les conditions d’admission varient d’un état à l’autre, mais pour tous les programmes, les candidats doivent être âgés de 18 ans et plus (voir la section ci-dessous pour les exceptions), savoir lire, écrire et comprendre les documents de classe, en plus d’être en bonne condition physique pour travailler dans le domaine. La plupart des programmes d’apprentissage exigent que les candidats passent un dépistage de drogue avant leur embauche.
    Vous recevez un salaire pendant votre formation. Le revenu et les avantages sociaux des journaliers sont déterminés pendant les négociations collectives avec les entrepreneurs signataires. Certains programmes d’apprentissage sont offerts conjointement avec des collèges communautaires qui offrent ainsi des crédits de cours.
    Les revenus varient selon la région de la section locale. En moyenne, les membres en cours de formation touchent la première année de 40 à 50% du salaire d’un journalier en plus des avantages sociaux. Votre salaire est ajusté annuellement au fur et à mesure que vous progressez et acquerrez une plus grande expertise.

    Quel type de travail vais-je accomplir?

    Les journaliers oeuvrant dans les métiers du bâtiment occupent des emplois exigeants au plan physique. Ils travaillent dans le domaine de la construction, tunnels et excavation de puits, assainissement environnemental et démolition. Ils nettoient et préparent des sites, creusent des tranchées, mélangent et posent du béton et fixent les potences qui soutiennent les parois de sites d’excavation. Pour les projets d’assainissement environnemental, ils recueillent des échantillons d’air et de matériaux, construisent, nettoient et décontaminent des structures d’abris, enlèvent, emballent et transportent des matières dangereuses. Parmi les autres tâches spécialisées figure la manutention d’équipement guidé par laser pour la mise en place de tuyaux, ainsi que l’utilisation d’explosifs pour la construction de routes, puits et tunnels. Par ailleurs, les journaliers sont parfois appelés à aider d’autres artisans du bâtiment. Les journaliers manipulent divers types d’équipement comme des brise-béton, marteaux-piqueurs, bétonnières, mortiers et pompes à béton, appareils de guidage hydrostatique, petits appareils de hissage mécanique, dispositifs d’usinage à laser, équipement d’arpentage et de mesure et instruments d’échantillonnage et contrôle.

    Plus sur ce syndicat

    Le site Web officiel

    Union internationale des peintres et métiers connexes
    ironworkers logo

    Les métiers

    Finisseur de cloison sèche
    Peintre et décorateur
    Vitrier

    L’Union internationale des peintres et métiers connexes (IUPAT) représente plus de 140 000 individus au Canada et aux États-Unis. Les membres de l’IUPAT travaillent dans les métiers de finition comme la peinture, finition de panneaux muraux secs, revêtement mural, vitrage, verrerie, revêtement de sol, montage d’enseignes, montage de kiosques, décors de salons commerciaux et plusieurs autres domaines très intéressants. Ce type de métier est recherché dans tous les secteurs de la construction en Amérique du Nord. L’expertise des membres de l’IUPAT s’étend bien au-delà de leur lieu de travail en revanche. Non seulement le syndicat est-il parmi les plus actifs et reconnus, mais les membres de l’IUPAT contribuent énormément au développement communautaire par leur engagement professionnel, la défense des droits de leurs membres et une grande mobilisation politique.

    En quoi consiste le métier de peintre?
  • Les peintres enlèvent et appliquent des revêtements protecteurs et décoratifs dans des maisons résidentielles, immeubles de bureaux, ponts, usines, navires et autres structures.
  • Les finisseurs de panneaux muraux secs appliquent de nombreuses couches de placoplâtre pour préparer une surface à peindre ou recouvrir.
  • Les vitriers (métallerie architecturale et vitrage) fabriquent et installent des devantures d’aluminium et de verre, portes, fenêtres, systèmes de barrières et autres produits semblables.
  • Les spécialistes du revêtement de sol protecteur et décoratif installent des faux planchers, tapis ou revêtements décoratifs dans des logements résidentiels, bâtiments commerciaux ou installations industrielles.
  • Les monteurs d’enseignes montent des enseignes de publicité, à la fois sur des panneaux standard et sur des panneaux illuminés plus complexes. Les monteurs de kiosques montent et démontent des kiosques d’information dans des salons d’exposition.
  • Le programme de formation

    Tous les programmes de formation comportent un module de santé et sécurité. Les apprentis suivent également une séance d’information sur l’Union internationale des peintres et métiers connexes (IUPAT) pour apprendre les rouages du syndicat. Tous les participants touchent un salaire pendant leur apprentissage. Les monteurs d’enseignes et de kiosques suivent un apprentissage de deux ans, les peintres, finisseurs de panneaux muraux secs et les spécialistes du revêtement de sol suivent un apprentissage de trois ans, tandis que les vitriers suivent un apprentissage de quatre ans.
    Vous recevez un salaire pendant votre formation. Le revenu et les avantages sociaux des peintres en cours d’apprentissage sont déterminés pendant les négociations collectives avec les entrepreneurs signataires. Certains programmes d’apprentissage sont offerts conjointement avec des collèges communautaires qui offrent ainsi des crédits de cours.
    Les revenus varient selon la région de la section locale. En moyenne, les membres en cours de formation touchent la première année de 40 à 50% du salaire d’un peintre en plus des avantages sociaux. Votre salaire est ajusté annuellement au fur et à mesure que vous progressez et acquerrez une plus grande expertise.

    Quel type de travail vais-je accomplir?

    Les membres de l’IUPAT travaillent dans plusieurs domaines : peinture, pose de papier peint, vitrage, finition et renforcement de panneaux muraux secs, revêtement de sol et montage d’enseignes et de kiosques. Les peintres et poseurs de papier peint travaillent en milieu résidentiel, commercial et industriel, notamment des ponts, navires, bureaux et habitations. Les finisseurs de panneaux muraux secs renforcent, remplissent et lissent les fissures de panneaux muraux secs. Les vitriers préparent et installent des vitres, miroirs, montures de métal, portes et devantures d’immeuble. Les spécialistes du revêtement de sol posent des faux planchers, tapis et revêtements décoratifs. Certains membres choisissent plutôt de monter des enseignes et kiosques, tandis que d’autres préfèrent se tourner vers le montage de décors dans des salons commerciaux.

    Plus sur ce syndicat

    Le site Web officiel

    Association internationale des plâtriers et des finisseurs en ciment des États-Unis et du Canada
    ironworkers logo

    Les métiers

    Maçon en béton
    Travailleur de restauration en hauteur
    Travailleur d’ignifugation

    L’OPCMIA représente des plâtriers, finisseurs en ciment, apprentis en atelier et membres associés. Les plâtriers finissent des murs intérieurs et plafonds de bâtiments, appliquent du plâtre sur des structures de maçonnerie, de métal, de treillis ou de gypse. Sans le travail des finisseurs en ciment représentés par l’OPCMIA, il serait impossible de concevoir des ponts, canaux, barrages, réservoirs, routes et autres travaux d’ingénierie. Les finisseurs en ciment sont notamment responsables du bétonnage de dalles, marches, cloisons, trottoirs, bords de trottoirs et gouttières, allées et autres structures semblables. Plâtrier :

  • Tout type de plâtrage
  • Application d’enduit acrylique et installation de panneaux isolants fixés avec de l’adhésif ou des attaches mécaniques.
  • Travaux de restauration
  • Application de carreaux acoustiques
  • Pose de marbre de synthèse
  • Application de produits ignifuges
  • Application de revêtement époxy
  • Sculpture
  • Installation de la paroi intérieure de piscines
  • Jointage de panneaux muraux, application de cloisons sèches et de scellant, enduit de parement sur des cloisons sèches (niveau 5)
  • Pose de vernis moderne et de produit anti-abrasif
  • Plâtrage ornemental et de corniches
  • Fabrication de trompes l’œil et d’accessoires pour l’industrie du cinéma
  • Et bien plus encore!
  • Finisseur en ciment :
  • Finissage du béton de bâtiments, autoroutes, trottoirs, bords de trottoirs et gouttières
  • Manutention de scies à béton et de compteuses
  • Application de durcisseurs de plancher et de finis
  • Application de gunite
  • Manutention d’appareils de type « Laser Screed »
  • Application de revêtement de sol sans joint (époxy)
  • Nettoyage au jet de sable et bouchardage
  • Travaux de restauration (réparation de structures en bétons)
  • Application d’enduit imperméable
  • Disposition de formes
  • Jointage
  • Application de revêtement époxy
  • Béton décoratif (teinté, orné au pochoir ou estampé)
  • Et bien plus encore!
  • Le programme de formation

    Dans les années qui suivirent la Deuxième Guerrre mondiale, l’OPCMIA a mis en place un programme de formation pour répondre au besoin d’une main-d’œuvre qualifiée. Non seulement l’OPCMIA a toujours encouragé les entrepreneurs à utiliser des matériaux de qualité, mais elle exige également que les plâtriers et finisseurs en ciment suivent la formation nécessaire pour exercer leur métier. En 1946, l’Association internationale des plâtriers et finisseurs et l’Associated General Contractors (AGC) ont mis en place des normes nationales de formation. Grâce à celles-ci, l’association est en mesure de garantir en tout temps à l’industrie de la construction un approvisionnement en main-d’œuvre qualifiée. Conjointement avec le ministère des Anciens Combattants, l’association a mis en place un programme de formation pour les militaires revenant au pays.
    L’OPCMIA propose un programme qui comporte 144 heures de cours théoriques en plus d’une formation pratique.

    Quel type de travail vais-je accomplir?

    Vous recevez un salaire pendant votre formation. Le revenu et les avantages sociaux des plâtriers et finisseurs en ciment sont déterminés pendant les négociations collectives avec les entrepreneurs signataires. Certains programmes d’apprentissage sont offerts conjointement avec des collèges communautaires qui offrent ainsi des crédits de cours.
    Les revenus varient selon la région de la section locale.

    Plus sur ce syndicat

    Le site Web officiel

    Association unie des compagnons et apprentis de la plomberie et de la tuyauterie des États-Unis et du Canada ironworkers logo

    Les métiers

    Employé d’atelier de fabrication
    Monteur de Gicleurs
    Monteur d’installation au gaz
    Méchanicien en réfrigération et en climatisation
    Plombiers
    Plâtriers
    Souder
    Technicien d’elimination des contraintes
    Technicien en CCQ
    Technicien en instrumentation
    Travailleur en pipeline
    Tuyauteur et monteur d’appareils de chauffage

    L’Association unie est un syndicat multidisciplinaire qui représente des plombiers, installateurs de chaudières, monteurs de gicleurs et d’appareils de réfrigération, en plus de techniciens de maintenance spécialisés dans les systèmes de distribution d’eau, vapeur, air, liquide et gaz dans des installations sanitaires, industrielles ou qui servent aux appareils de chauffage et de climatisation. Les travailleurs mesurent, coupent et plient des tuyaux, soudent, calfatent, collent ou filètent des joints dans le domaine résidentiel et commercial.
    En quoi consiste le métier de plombier et tuyauteur?

  • Installation, remodelage et entretien de systèmes d’assainissement, chauffage et ventilation
  • Mesurer, couper et plier des tuyaux
  • Souder, calfater, coller et fileter des joints dans le domaine résidentiel et commercial
  • Le programme de formation

    Les candidats qui font une demande auprès de l’AU sans expérience préalable doivent suivre une formation de cinq ans. Le programme s’adresse aux individus qui désirent entreprendre un métier exigeant tout en défendant les idéaux de la vie syndicale.
    Les candidats sont évalués équitablement selon les mêmes critères, sans égard à la race, au sexe, à l’origine nationale ou à l’appartenance religieuse.
    Le programme d’apprentissage de l’AU comporte des cours théoriques et une formation pratique que plusieurs considèrent comme étant l’une des meilleures de l’industrie de la construction. Les participants suivent de 1700 à 2000 heures de formation pratique par année, en plus d’un minimum de 216 heures de cours pratiques.
    Le programme d’apprentissage offre aux participants un enseignement général de très haut niveau, notamment avec des cours de mathématiques, dessin industriel, etc. En cours de formation, les participants choisissent de se spécialiser comme plombier, monteur de gicleurs, installateur de chaudières, mécanicien d’entretien ou autre. Il s’agit d’un programme d’apprentissage difficile, où les candidats travaillent le même nombre d’heures qu’un ouvrier qualifié, en plus de suivre des cours du soir. En revanche, la profession peut être très gratifiante pour les individus motivés qui désirent être membre actif d’un fier et noble syndicat.

    Programmes d’apprentissage Les programmes d’apprentissage constituent l’avenir de l’industrie de la tuyauterie. Étant donné la nature complexe et exigeante du métier de tuyauteur, il est très important que les ouvriers suivent une formation reconnue. En plus du prestige que l’AU offre à ses membres, ces derniers peuvent poursuivre leur apprentissage dans plusieurs domaines de spécialisation. Parmi ces programmes figurent la réparation de valves, l’installation de gaz médical, la soudure, l’enlèvement de CFC et l’instrumentation. Chaque programme est fondé sur un système de validation par les pairs pour évaluer les connaissances et aptitudes des participants de façon objective.
  • Programme d’apprentissage au métier de soudeur
    Le programme d’apprentissage de l’AU au métier de soudeur est unique dans l’industrie du bâtiment et de la construction. Il a été conçu et mis en place pour répondre à la demande croissante de soudeurs ayant un bon niveau d’expérience et de compétence.
    Par le biais du programme, les entrepreneurs du Canada et des États-Unis ont accès sans frais à une main-d’œuvre qualifiée. L’Association unie assume les honoraires des évaluateurs indépendants qui contribuent au succès du programme.
  • Qui fait appel aux soudeurs qualifiés de l’AU?
    Plusieurs compagnies électriques américaines font appel aux soudeurs qui ont suivi le programme d’apprentissage de l’Association unie, qui prend toutes les mesures possibles pour se conformer aux normes de qualité et de sécurité de l’industrie de la construction et de l’entretien.
    Selon leurs besoins, des brasseries et producteurs de breuvages, compagnies pharmaceutiques, écoles, établissements pénitentiaires et centres médicaux ont aussi recours à la main-d’œuvre qualifiée de l’association.
  • Obtention d’un certificat de soudeur auprès de l’AU
    Les candidats de l’AU suivent un processus d’évaluation rigoureux, fondé sur un ensemble de normes et de critères, dans des centres de formation aux États-Unis et au Canada.
    Ils doivent se soumettre à une évaluation des techniques de soudure utilisées dans la plupart des chantiers de construction. Les candidats peuvent se spécialiser dans une ou plusieurs techniques.

    Vous recevez un salaire pendant votre formation. Le revenu et les avantages sociaux des plombiers et tuyauteurs sont déterminés pendant les négociations collectives avec les entrepreneurs signataires. Certains programmes d’apprentissage sont offerts conjointement avec des collèges communautaires qui offrent ainsi des crédits de cours.
    Les revenus varient selon la région de la section locale. En moyenne, les membres en cours de formation touchent la première année de 40 à 50% du salaire d’un ouvrier qualifié en plus des avantages sociaux. Votre salaire est ajusté annuellement au fur et à mesure que vous progressez et acquerrez une plus grande expertise.

    Quel type de travail vais-je accomplir?

    Les membres de l’AU (plombiers, tuyauteurs, monteurs de gicleurs et d’appareils de réfrigération et mécaniciens d’entretien) travaillent dans de nombreux domaines de construction, comme l’industrie navale, raffineries, production d’énergie nucléaire et programmes spatiaux. Les ouvriers qualifiés de l’AU oeuvrent aussi à l’échelle résidentielle, industrielle et commerciale. Ils sont embauchés dans des chantiers de construction de logements résidentiels, bâtiments, tours d’habitation, grands et petits bureaux, centrales électriques, usines chimiques et manufactures. En ce moment même, il est fort probable que des membres de l’AU installent un système complexe de tuyauterie de gaz dans un hôpital, des gicleurs dans l’hôtel où vous prévoyez vos vacances en famille ou participent à la construction d’un pipeline pour répondre aux besoins énergétiques de votre municipalité. Parmi les projets auxquels les ouvriers qualifiés de l’AU ont contribué figurent le site des Jeux olympiques d’Atlanta en 1996 et le Pro Football Hall of Fame à Canton, en Ohio.

    Plus sur ce syndicat

    Le site Web officiel

  • Fraternité internationale des Teamsters
    ironworkers logo

    Les métiers

    Camionneur
    Employés du contrôle des stocks
    Opérations d’entrepôt

    Le syndicat des Teamsters est composé de plusieurs sections, notamment dans le secteur des métiers et matériaux de construction (Building Material and Construction Trades Division). Les membres de la section sont employés à titre de conducteurs de camion transportant des matériaux, des marchandises, de l’équipement ou du personnel entre divers sites, soit des chantiers, usines de fabrication, dépôts de marchandises et commerces de détail. Dans le cadre de leurs fonctions, ils sont aussi appelés à charger et décharger leur contenu, faire des réparations mineures et maintenir leur camion en bon état.

    Le programme de formation

    Le syndicat des Teamsters a mis en place un programme régional et un fonds de formation (National Education and Training Fund) qui seront offerts sous peu. Nous pouvons à l’heure actuelle vous suggérer des ressources alternatives pour obtenir un permis de conduire commercial, qui est obligatoire, conformément à la convention relative au transport de marchandises, pour occuper une charge syndicale.
    Grâce à leur expertise et formation, les membres des Teamsters constituent une main-d’œuvre hautement qualifiée. Nous leur recommandons à cet effet de suivre une formation de conducteur reconnue par l’Institut des camionneurs professionnels (PTDI), qui reconnaît les programmes de formation répondant aux normes industrielles et gouvernementales. Ainsi, le PTDI permet aux participants d’acquérir les fondements nécessaires pour devenir des conducteurs qualifiés et sécuritaires. Les Teamsters ont participé à l’élaboration des normes de formation du PTDI, en plus de siéger au conseil d’administration de l’institut.
    Vous recevez un salaire pendant votre formation. Le revenu et les avantages sociaux des membres des Teamsters en cours de formation sont déterminés pendant les négociations collectives avec les entrepreneurs signataires.
    Les revenus varient selon la région de la section locale. En moyenne, les membres en cours de formation touchent la première année de 40 à 50% du salaire d’un conducteur de camion en plus des avantages sociaux. Votre salaire est ajusté annuellement au fur et à mesure que vous progressez et acquerrez une plus grande expertise.

    Quel type de travail vais-je accomplir?

    À titre de conducteurs de camion, les membres des Teamsters occupent divers types de postes, selon la taille de l’entreprise de construction pour laquelle ils travaillent. Ils peuvent conduire plusieurs modèles véhicule, comme des camions à plate-forme, camions à essieux en tandem, camions prêts à l’emploi et camions à benne. Nos membres jouent un rôle clé dans l’industrie de la construction puisqu’ils livrent les matériaux nécessaires aux chantiers de construction.

    Plus sur ce syndicat

    Le site Web officiel